Actus

News

Société

Photographies de Florence Levillain

"La bagagerie mains libres" offre aux sans-abris un lieu où ils peuvent chaque jour déposer leurs affaires et pouvoir ainsi avoir les mains libres dans la journée. L'association du quartier des Halles à Paris fête ses dix ans en 2017. A cette occasion, la photographe, elle-même ancienne bénévole, a réalisé des portraits d'usagers et de bénévoles, chacun présentant des objets précieux pour eux qu'ils déposent chaque jour dans cette consigne particulière.

Creatives
Creatives
Creatives
Creatives
Société

Photographies de Jean-Pierre Sageot

L'assassinat du Père Hamel dans son église de Saint Etienne du Rouvray le 26 juillet 2016 a plongé un grand nombre d'habitants dans un état de sidération et d’incompréhension. Suite à ce tragique évènement, ils sont nombreux à ne pas se résoudre à accepter la fin du "vivre ensemble" dans leur cité.
Depuis, Jean-Pierre Sageot documente l'action des Stéphanais qui le font exister à travers les fêtes de quartier et autres activités associatives.

Société

Photographies de Raphaël Helle

Lorsqu’à l’automne 2016 l’état a démantelé la « jungle » de Calais une trentaine de migrants pour la plupart originaire du Soudan ont été accueillis au Centre d’Accueil et d’Orientation de Bar-sur-Aube. Ils ont fuit la guerre du Darfour, certains ont vu leur famille massacrée, d’autres ont été torturés. Ils ont effectué le long voyage à travers la Lybie ou l’Egypte, ont survécu à la méditerranée entassés par centaines dans des embarcations de fortune, sont passé en France par la montagne du coté de Vintimille, ont pris le train à Marseille et sont finalement arrivés à Calais.

Creatives
Société

Liberté, égalité, fraternité. Exploration du fonds d'archives autour de la devise de la république française, bien souvent entendue en ces temps d'élections.

Exposition

En écho au roman de Georges Perec - La disparition - Frédéric Delangle a fait disparaître les couleurs et les contrastes, jouant sur la densité trop claire ou trop sombre de ses photographies. Vidées de leurs teintes intermédiaires entre le noir et le blanc, ces images ne s’offrent pas au regardeur, elles l’obligent à fixer son attention, à se concentrer pour les voir apparaître ou disparaître.

Pages